Interview de Damien Mozika, Relooking Nancy

05.12.2017

L’enseigne clé en mains Relooking offre de belles perspectives de reconversion à des entrepreneurs qui ne sont pas issus de l’esthétique.

Franchise Directe : Quel a été votre parcours professionnel avant de devenir membre du réseau Relooking ?

Damien Mozika : J’ai un parcours de sportif de haut niveau dans le football pendant une dizaine d’années ; ma carrière a été stoppée plus vite que prévu en raison d’une blessure. Pendant ma convalescence, j’ai préparé ma reconversion professionnelle.

Comment avez-vous connu le concept Relooking Beauté Minceur et pourquoi votre choix s’est-il porté sur cette enseigne ?

Comme je me suis toujours intéressé à la nutrition et à l’esthétique du corps, je me suis tourné vers l’univers de la beauté et du bien-être. Sur un portail web dédié à la franchise, j’ai trouvé Relooking, qui correspondait exactement à ce que je recherchais, en particulier le concept clé en mains, très intéressant pour quelqu’un comme moi qui démarrait dans le monde des affaires.

A quoi avez-vous consacré le temps qui s’est écoulé entre votre premier contact avec l’enseigne et le démarrage de votre activité ?

Début 2014, j’ai eu mon premier contact avec le franchiseur : notre rendez-vous a duré plus de 2h, j’ai eu un très bon feeling ; le professionnalisme et l’expérience dont il fait preuve sont très rassurants, tout est clair et fluide dans son discours. Dès que ma candidature a été validée, je me suis mis en recherche active d’un local dans ma ville, à Nancy. J’ai créé ma société, suivi une formation à la création d’entreprise délivrée par la CCI. Courant mai, j’avais trouvé mon local correspondant aux critères du franchiseur.

Avez-vous reçu une aide locale à la création de votre entreprise ?

J’ai été accompagné par l’association ALEXIS-Lorraine pour établir le business plan et solliciter une aide du réseau Initiatives, qui n’a finalement pas validé mon projet…

Parlez-nous de la formation initiale apportée par le franchiseur (points utiles / points à approfondir).

La formation initiale se déroule en petit groupe avec d’autres futurs licenciés à Valence, pendant une semaine. On nous montre tous les procédés de cure, avec l’intervention d’un médecin nutritionniste pour le suivi du coaching alimentaire ; le web master nous apprend à nous servir du logiciel dédié et nous terminons par une journée en immersion dans le centre pour observer l’accueil et l’installation des clients, la vente des produits et des cures, etc… Pour moi, au début c’était tout nouveau avec la sensation d’un retour à l’école (que j’avais quittée assez tôt pour me consacrer au football). Ce fût une nouvelle expérience que j’ai très bien vécue : je n’avais qu’une seule hâte à l’issue de la formation, mettre en pratique tout ce que j’avais appris. Ma compagne m’a rejoint pendant la formation car c’est elle qui gère le centre au quotidien au contact de la clientèle.

Comment se matérialise l’accompagnement des membres du réseau Relooking Beauté Minceur ?

Un mois après l’ouverture, le franchiseur est venu pour voir si tout était bien en place et il revient faire le point une ou deux fois par an. Nous recevons une newsletter mensuelle qui nous donne des idées pour booster les ventes et diversifier nos offres. Tout le monde est très réactif, y compris le SAV pour les machines si besoin. Nous bénéficions aussi régulièrement de formation continue, à laquelle nous pouvons envoyer nos employés pour des mises à jour.

Quels sont vos objectifs à moyen terme ?

Nous avons ouvert notre premier centre en septembre 2014 puis un second en septembre 2016, toujours à Nancy. Nous sommes très satisfaits des résultats de ces deux centres donc nous réfléchissons à l’ouverture d’un troisième.

Décrivez-nous la journée « type » d’un membre du réseau Relooking Beauté Minceur.

Avec mon épouse, nous nous répartissons les tâches : je gère le marketing et la facturation et elle est présente dans les centres chaque jour. A l’ouverture à 9h, nous commençons par l’accueil des clients avec les employés, l’installation en cabine, puis le suivi des commandes de matériels et produits divers (produits protéinés, crèmes amincissantes, compléments alimentaires, sous-bottes, lingettes , …), la gestion du personnel, la prise en compte des contacts et courriers. Au quotidien, j’assure la communication sur les réseaux sociaux, l’affichage pour la publicité locale, tous types de développement du marketing comme la participation au salon du mariage, l’organisation de portes ouvertes, l’envoi de mailings au fichier clients pour le Black Friday …

Selon votre expérience, quels sont les points forts du concept Relooking Beauté Minceur par rapport à la concurrence ?

Je dirais que les points forts de Relooking Beauté Minceur est la réactivité du siège au niveau de l’animation du réseau et du SAV ; d’autre part, Relooking Beauté Minceur est une enseigne innovante avec plusieurs activités (minceur, anti-âge et dépilation durable) avec une capacité de renouvellement des machines toujours à la pointe de la technologie (cryo, tapis de course avec infrarouge).

Quelles sont les difficultés que vous avez rencontrées et qu’a fait le franchiseur pour les anticiper ou vous aider ?

A nos débuts nous n’étions pas très expérimentés en termes de gestion des ressources humaines ; le franchiseur nous a très bien conseillé et nous a aidé à surmonter ce type de difficultés. Son expérience nous a conduit à anticiper sur les recrutements, notamment en publiant régulièrement des annonces à Pôle Emploi, nous ne sommes ainsi jamais démunis en personnel. Par ailleurs, pour améliorer les résultats de la saison basse en minceur (novembre/décembre) et éviter la saisonnalité de certains soins, il nous a recommandé de mettre en avant d’autres soins comme la lumière pulsée pour la dépilation durable ou les soins anti-âge et cela fonctionne, nous avons doublé le chiffre d’affaires.

D’une façon plus générale et tous secteurs d’activités confondus, quelles sont selon vous les qualités requises pour réussir en franchise ?

Pour moi ce sont les mêmes qualités qu’un entrepreneur indépendant : bonne organisation, détermination et attitude avenante avec la clientèle.

Quels conseils donneriez-vous à un candidat à la franchise, avant qu’il ne fasse son choix sur telle ou telle enseigne (tous secteurs d’activités confondus) ?

La première chose que j’ai regardée, c’était le montant de l’apport et le retour sur investissement possible. Ensuite, il faut être attentif à la qualité du contact avec le franchiseur et à son expérience, la manière dont il gère son réseau, s’il vous laisse le temps de la réflexion ou s’il vous presse pour obtenir votre signature.

En une phrase, comment pourriez-vous résumer votre expérience avec votre enseigne ?

Je dirais que notre expérience avec Relooking Beauté Minceur est très positive.

Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?

Je n’ai rien d’autre à ajouter et je vous remercie pour cet interview.